Laboiteamouche

Pêche à la mouche naturelle

Nouvelle boite mixte, élevage/ conservation
Nouveauté 2017, une boite d’élevage grand modèle modifiée.
Profitant du grand espace intérieur j’ai retouché la séparation naissance/conservation, en ai ajouté une seconde côté conservation et percé 2 trous de sortie sur la face avant au lieu d’un seul.
Dans ma quête de toujours plus améliorer le matériel et avec ces modifications j’ai créé une boite 2 en 1.
Là ou avant il était nécessaire de posséder 1boite d’élevage et une autre de conservation pour gérer et conserver au mieux l’élevage et les mouches, une seule suffira et bien sûr reviendra moins cher.
Comment ça marche ?
Le côté naissance reste identique.
La séparation naissance/conservation n’est percée que d’un seul côté.
Le compartiment conservation est divisé en deux par une cloison amovible dans le sens de la longueur.
pêche a la mouche naturelle_élevage de mouches.
→ → → → → →
Une fois la partie grillagée en place, aucune mouches ne peut passer d'un côté à l'autre, les deux compartiments sont hermétiques.
Il y à donc maintenant une partie communiquant avec le côté naissance et une seconde dédiée uniquement à la conservation des mouches et ayant chacune un trou de sortie en façade pour prélever les mouches.
Communiquant avec la partie naissance, 4.17 dm3
Pêche de la truite aux appâts naturels_élevage de mouches pour la pêche.

Pour comparer, boite élevage standard 1.97 dm3 /4.63 dm3.
Boite de conservation standard 6.66 dm3
Les dimensions:
L 35cm l 22cm H 22cm
3 dm3
Conserverver des mouches vivantes_pêche de la truite à la mouche naturelle.
Compartiment dédié uniquement à la conservation 4.39 dm3
Fabrication d'une boite d'élevage pour mouches naturelles.
La boite est en construction et il manque les lamelles de fermeture.
La séparation est bien sûr démontable, avec cette configuration vous pouvez mettre un ½ l de gozzer dans la partie naissance et revenez donc à la boite d'élevage grand modèle.
Avec cette quantité de cocons vous aurez énormément de mouches qu'il vous faudra bien évidement utiliser pour la pêche avant de pouvoir relancer un autre élevage.
Elever des mouches pour la pêche de la truite. Mouches bleues_cocons de gozzer_mouches vivantes.
Côté naissance verser ¼l de Gozzer
On dépose d'abord une feuille de journal pliée sur le fond pour le protéger, puis on verse ¼ de litre de cocons de Gozzer côté naissance, en effet si vous mettez les larves vivantes elles vont se faufiler sous le journal et vous perdez une semaine avant l'éclosion.
Une ou deux semaines plus tard, suivant la température, les premières mouches vont naître et pour les faire migrer côté conservation il faut placer le petit volet.
A ce moment-là il faut les nourrir et les abreuver en déposant sur la partie grillagée des morceaux de sucre et une éponge humidifiée.

2-3 jours plus tard lorsque le compartiment s’est bien rempli, il est nécessaire de les transvaser dans la partie conservation.
Pêche a la mouche naturelle_élevage de mouches.
Visser une grande bouteille d’eau sur le filetage, ouvrir la lamelle, finir de visser à fond et mettre les volets pour plonger la boite dans le noir.
S’il fait suffisamment chaud et que les mouches soient actives, la bouteille se remplie rapidement.

Quand vous estimez le remplissage suffisant, dévisser d’un ¼ de tour, fermer la lamelle, retirer la bouteille puis la visser sur l’autre compartiment.
Et voilà ! Une première fournée est transvasée, renouvelez l’opération jusqu’à vider le plus possible le premier compartiment.
Vous l’avez bien compris cette opération est réalisée dans le but de pouvoir relancer un second élevage rapidement, si nécessaire bien évidement.
Suivant vos besoin en mouches, vous aurez déjà acheté des asticots, ou même mieux, avoir des cocons déjà formés.
Dans le meilleurs des cas et en gérant au mieux l’achat de Gozzer, vous ne pourrez faire que 2 élevages par mois.
Relancer un nouvel élevage et malgré la partie conservation supplémentaire implique que vous préleviez autant de mouches pour la pêche que celles à naître.
La bonne conservation des mouches est étroitement liée à l’espace dont elles disposent et leurs accès à la nourriture et à l’abreuvement, la température aggravant la situation en cas de surpopulation.


Les matériaux utilisés sont du contreplaqué extérieur (CTBX) en 5 mm et 10 mm cloués et collés avec une colle spéciale milieu humide en qualité professionnelle et achetés à Point P ou Gédimat.
L’option peinture/vernie comprend 3 couches de protection intérieure et extérieure, une d’imprégnation et deux de peinture ou de vernis.
La peinture utilisée est de la « Glycérophtalique » avec solvant, beaucoup plus solide et ne laissant aucune odeur après séchage.
Le vernis n’est utilisé que pour l’extérieur, c’est un « vitrificateur pour parquet » en phase aqueuse (à l’eau), à l’usage je me suis aperçu que malgré un bon entretien et de bons produits, à l’intérieur le vernis se marquait de taches sombres impossible à enlever, c’est donc pour cela que je ne l’utilise qu’en extérieur et de moins en moins, la demande se faisant de plus en plus « tout peint, intérieur, extérieur».
.
  • Description boite mixte